radio immo humidistop
Salon de l’Immobilier de Toulouse – Mars 2018 WILLIAM COIGNARD, HUMIDISTOP
février 6, 2021
RMC-WILLIAM-COIGNARD-HUMIDISTOP
William COIGNARD HUMIDISTOP FRANCE sur RMC
février 6, 2021
Montrer tout

L’HUMIDITÉ : LE COMBAT DE WILLIAM COIGNARD

william-COIGNARD-FRANCE-5

william-COIGNARD-FRANCE-5

L’HUMIDITÉ : LE COMBAT DE WILLIAM COIGNARD

C’était il y a un peu plus d’un an. Le 2 février 2018, l’émission « Radio Brunet » diffusée sur la radio RMC délocalisait son studio dans les locaux de la société « Humidistop » à Blagnac. Après avoir remporté le concours « 3 Minutes de gloire » où les auditeurs présentaient leur entreprise, William Coignard, Président d’Humidistop, avait donc connu ce moment fort médiatique. Depuis, loin de s’arrêter à cette étape, le dynamique patron spécialiste de l’humidité multiplie les expériences médias devenant tantôt chroniqueur, tantôt consultant. Récemment, il était l’invité de France 5 et, avant de refaire un crocher par RMC pour médiatiser son sujet préféré, William Coignard a accepté de répondre à nos questions.

Le Petit Journal : Il y a un an, vous étiez à l’honneur dans Radio Brunet et il y a quelques semaines, c’était sur France 5 dans « la quotidienne ». C’était une première sur cette chaîne ?

William Coignard : C’était une deuxième expérience puisque le 6 décembre dernier, j’avais déjà participé à cette émission familiale du midi, dans une bonne ambiance. C’est une émission concrète sur des cas du quotidien. Ils m’ont contacté comme expert par rapport à l’insalubrité dans les logements.

LPJ : Il était question de l’habitat indigne et de l’humidité dans les logements, parfois insalubre…

William Coignard : Pour parler très concrètement, le rapport de la Fondation l’Abbé Pierre parle de 600 000 logements insalubres en France dont la moitié avec des problèmes d’humidité. Christophe Robert, Délégué Général de la Fondation l’Abbé Pierre, était également présent. Il apportait le côté politique vu que la Fondation s’est récemment portée partie civile dans les drames d’effondrement d’immeubles et moi, j’apportais plus un côté technique. Nous voulons être dans la proposition.

LPJ : « Radio Brunet », c’était il y a déjà un an. Que s’est-il passé depuis ?

William Coignard : Humidistop a grandi et grandi de plus en plus. Nos bureaux administratifs sont un peu plus gros. Grace à ce type d’émission, le coup de projecteur est important. Depuis, nous avons connu plus de 500 000 euros de chiffre affaire en plus, sans vouloir se développer trop vite. Nous avons désormais une présence nationale. Humidistop est né 2012 et rayonne désormais au niveau national pour combattre l’humidité. Il y a deux sections dans notre travail : la partie technique pour apporter des solutions de ventilation pour lutter contre les remontées capillaires ou les dégâts des eaux. L’autre partie, c’est l’expertise avec une vraie crédibilité et un diagnostic réel. Nous ne sommes pas là pour avoir un discours commercial.

LPJ : Pas de discours commercial, mais du militantisme ?

William Coignard : Avant on ne parlait que de l’humidité. Maintenant, on parle aussi de l’insalubrité. On traite le sujet dans la globalité. Les pouvoirs publics sont plus sur ce sujets-là. Désormais, on aborde le sujet du mal logement… On voit tellement de maisons, de locataires et de propriétaires dans des conditions de logements indignes… Je défie quiconque de s’y retrouver quand il y un problème dans son habitation ! Les gens ne savent pas qui contacter… On demande aux pouvoirs publics d’ouvrir les yeux. Il y a des solutions pour traiter ce type de problèmes… Et puis, on ne peut pas toujours critiquer le propriétaire, a-t-il les moyens de faire les travaux ?

LPJ : Que déplorez-vous ?

William Coignard : Il n’y a aucune politique au niveau du gouvernement pour rénover son logement sur cet axe-là. Il y a un crédit d’impôt isolation mais il en faut un global, pour la rénovation des logements et la mise aux normes des appartements loués. Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est obligatoire mais ne concerne toujours pas d’humidité. Ce problème touche un logement sur deux mais n’est pas pris en compte. Quand on signe un bail, on n’a pas d’informations… Pour la rénovation des bâtiments il faudrait également mettre en place un prêt à taux zéro à lisser dans le crédit.

Quelle est la prochaine étape de médiatisation du combat ?

William Coignard : Jeudi 28 février, Humidistop est invité dans l’émission « Radio Brunet à 13h00 pour parler de l’insalubrité et de l’humidité dans les logements. Ce sera pour nous une nouvelle occasion de présenter cela sur RMC…

Renseignements : 09 73 53 77 55 – www.humidistop-france.fr

https://www.lepetitjournal.net/31t-toulousain/2019/02/13/lhumidite-le-combat-de-william-coignard/#gsc.tab=0

DIAGNOSTIC